France - p155c - 200 Francs - 1988 - Banque de France


Fiche technique

Pick №155c
Valeur faciale200
DeviseFranc
EméteurBanque de France
RectoCharles de Secondat (Baron de La Brède et de Montesquieu)
VersoCharles de Secondat (Baron de La Bréde et de Montesquieu), Château La Brède
Signature(s)Ferman / Dentaud / Charriau
L x H (mm)172 x 82
№ de série1168042856
EtatTTB
MatièrePapier
TypeBillets émis

En savoir plus

Le 200 francs Montesquieu est un billet de banque français créé le 20 août 1981 par la Banque de France et émis le 7 juillet 1982. Il fut remplacé par le 200 francs Gustave Eiffel.

La dernière émission de billet d'un tel montant datait de l'année 1864 avec le 200 francs noir. Le choix porté sur un philosophe des Lumières n'est pas inédit et s'inscrit dans la continuité du 10 francs Voltaire.

Ce billet polychrome imprimé en taille-douce est le dernier de la deuxième série des « créateurs et scientifiques célèbres » voulue par la Banque et dans laquelle l'on compte Berlioz, Debussy, Quentin de La Tour, Delacroix et Pascal.

Il s'inscrit dans la tradition des billets « commémorant les personnages illustres qui ont contribué à la constitution du patrimoine historique de la France ».

Il fut imprimé de 1981 à 1994. Il est retiré de la circulation le 1er avril 1998 et suspendu de cours légal le 31 mars 2008, date après laquelle il ne peut plus être échangé contre des euros.

La vignette est l'oeuvre du peintre Pierrette Lambert, qui avait déjà illustré le 5 francs Pasteur et le 50 francs Racine, et des graveurs Jacques Jubert et Claude Durrens.

Les couleurs dominantes sont le vert mâtiné de marron.

Au recto : à droite, à côté des armoiries des Secondat de La Brède (la famille dont est issue le philosophe), le portrait en buste de Montesquieu inspiré de celui en marbre sculpté par Jean-Baptiste Lemoyne (Mairie de Bordeaux) et sur le côté gauche, l'on peut voir une figure allégorique tenir un blason mentionnant L'Esprit des lois, référence à l'ouvrage majeur du philosophe des Lumières. On remarque aussi à gauche deux points en relief pour faciliter la reconnaissance du billet par les non-voyants.

Au verso (plus clair) : à gauche le même buste du philosophe et sur le bord, la statue en pieds de Sylla renvoyant au « Dialogue entre Sylla et Eucrate » qui est un extrait des Lettres persanes. En bas, à droite, lechâteau de La Brède ou est né Montesquieu.

Le filigrane reprend le même portrait de Montesquieu.



Pour l'achat de billets de banque de collection, visitez ma boutique en ligne sur monnaiesdumonde-shop.fr


Ce site est le reflet d'une collection privée de billets de banque. Il n'a pas de but économique, géopolitique ou historique. Certains billets présentés n’ont plus cours légal dans leur pays d’origine ; certains pays et/ou certaines devises n’existent plus.
La copie du site, de son contenu (même partiel) et la redirection des images sont strictement interdites. © David NISON - 2003 / 2019 - Tous droits réservés